De l’avis du Dr Manaouda Malachie, le ministre camerounais de le Santé publique, cette importante acquisition doit permettre aux dix régions du Cameroun, d’être autonomes dans le processus de testing massif. Alors que le Cameroun, pays berceau de nos ancêtres approche déjà le cap de 7000 personnes testées positives à la maladie, des dispositions nouvelles sont prises. En effet, le ministre de la Santé publique a annoncé dans la nuit du 2 au 3 juin 2020, l’acquisition des nouveaux kits. #Le Gouvernement vient d’acquérir 100 000 tests rapides antigènes, en plus des 45 000 tests moléculaires disponibles sur l’ensemble du territoire#, écrit Manaouda Malachie sur son compte Tweeter. Se félicitant de cette acquisition, le ministre de la Santé publique affirme que «toutes les régions seront désormais autonomes en matière de testing. La devise c’est Tracking, Testing and Treat», conclut le patron de la Santé. Depuis le début de la maladie au Cameroun le 6 mars 2020, seulement 30 000 tests ont été effectués.
Le gouvernement camerounais veut atteindre le cap de 50 000 analyses d’ici le 15 juin 2020. Pour ce qui est de la situation épidémiologique à la date d’aujourd’hui, on enregistre 6789 Cas déclarés de coronavirus au Cameroun. Ceci, avec 3705 guérisons et 203 décès. Depuis le début de la levée de certaines mesures de restrictions comme la réouverture des bars et restaurants après 18h, le nombre de personnes testées positives à la maladie grimpe. Plus que jamais, la lutte contre la maladie passe par le respect de certaines mesures barrières, mais aussi le lavage des mains avec les gels hydroalcooliques ou du savon. Il est donc de la responsabilité de tout un chacun d’être un ambassadeur de des bonnes manières autour de lui. Tous ensemble, barrons la route à cette pandémie.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here