c’est suite à la réquisition faite mardi dernier par le procureur de la république béninoise, à l’issue du procès en appel du journaliste d’investigation Ignace Sossou, poursuivi pour « harcèlement »,que ce dernier devra purger une année de prison ferme.

le procès en appel a eu lieu comme prévu mardi dernier, après avoir connu un report d’audience le 28 avril 2020, à la demande de l’accusation qui demandait du temps pour « étudier de nouvelles pièces apportées par les avocats du journaliste

selon son avocate, Me Prisca Ogoubi, le journaliste d’investigation Ignace Sossou qui est un Agent du site Bénin web TV, et collaborant avec plusieurs collectifs dont le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et le Réseau 3i (Initiative, Impact, Investigation), avait été condamné en décembre dernier à 18 mois de prison ferme pour « harcèlement par le biais de moyens de communications électroniques »

Et en appel, alors que les avocats du plaignant souhaitaient la confirmation de cette peine et que la défense en appelait à l’acquittement, le ministère public a réquis 12 mois de prison. Reste à présent ce que dira le jury le 19 mai prochain, jour prévu pour le délibéré. Encore 15 jours derrière les barreaux pour le journaliste.

en rappel, le Bénin a chuté de la 96è en 2019 à la 113è place cette année dans le classement RSF sur la liberté de la presse.

Carole NOUKWA

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here