Il a été inculpé le 05 février dernier par la Haute cour d’Accra de vol et de blanchiment d’argent Kwabena Duffuor, le fondateur d’Unibank Ghana Ltd, et ancien gouverneur de la Banque du Ghana de 1997 à 2001, rapporte Bloomberg.

Une situation qui, d’après l’accusation a entraîné la faillite de cette banque. On reproche à ce manager d’avoir perçu illégalement 663,3 millions de cedis (environ 122 millions de dollars) .

Unibank a été déclaré insolvable en août 2018. Les actionnaires et les parties liées avaient reçu 5,3 milliards de cédis en prêts et autres retraits sans suivre procédure régulière, d’après la banque centrale.

Autre personne poursuivie : Johnson Asiama, ancien gouverneur adjoint de la Banque du Ghana jusqu’en 2018. Il lui est reproché d’avoir accordé une facilité au profit d’Unibank sans suivre la procédure requise, causant des pertes de 150 millions de cédis à l‘État.

La faiblesse de la surveillance réglementaire des banques au Ghana a créé la crise dans le secteur. Une situation qui a obligé l‘état à renflouer les banque à hauteur de 12,5 milliards de cedis, un peu plus de 222 653 1875.39 millions de dollars, afin de sauvegarder à la fois l‘épargne de 4,6 millions de personnes et les emplois…

africanews

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here